Présentation du Master 2 droit & éthique des affaires

L’éthique, la déontologie, la morale et la responsabilité sociétale sont devenues une préoccupation majeure de la vie des affaires.

 

Droit et éthique des affaires

L’éthique, la déontologie, la morale et la responsabilité sociétale des entreprises sont devenues, en très peu de temps, une préoccupation majeure de la vie des affaires. Les entreprises sont aujourd’hui conscientes de leur responsabilité financière, sociale et environnementale. Toutes affichent leur attachement aux codes de bonne conduite, chartes éthiques et règles déontologiques. La plupart d’entre elles cherchent à imposer un mode comportemental commun afin que soient partagées en leur sein un certain nombre de valeurs. Créatrice de culture commune, l’éthique des affaires fédère les « parties prenantes » de l’entreprise et en imprègne les activités. Cette nouvelle norme comportementale responsabilise tous ceux qui « font » l’entreprise. Ces préoccupations éthiques ne sont que la manifestation tangible d’un nouveau défi pour les sociétés modernes, celui du développement durable. Défini comme ce qui permettra aux générations présentes de satisfaire leurs besoins sans remettre en cause la capacité des générations futures à satisfaire les leurs, le développement durable trouve son expression dans le Triple Bottom Line (triple résultat) qui permet d’évaluer la performance économique, sociale et environnementale de l’entreprise. Pour autant, l’accès à ces « outils de bonne gouvernance » ne constitue pas un gage d’application effective. Tel est pourtant bien l’enjeu actuel de l’éthique des affaires : la faire sortir du simple mode incantatoire pour lui faire jouer un rôle opérationnel, lui faire quitter le sillage du simple objet publicitaire pour lui offrir un contenu effectif. Les catalogues de valeurs générales ont vécu. Les valeurs sociales et citoyennes de l’entreprise ne doivent pas seulement être déclamées. Elles doivent être instrumentalisées et devenir les outils de gestion, de management et de décision de l’entreprise. Toutes doivent irriguer les rapports entre les parties prenantes de l’entreprise (que ce soit au moment où ces rapports se nouent, s’agencent ou se dénouent). Car, au-delà des expressions un peu emphatiques d’entreprise « sociale », « citoyenne » ou « responsable », au-delà des mots qui renvoient à la bonne conscience de l’entreprise, il y a une gouvernance nouvelle qui vise à permettre aux décideurs, gestionnaires, salariés, actionnaires et consommateurs de se retrouver autour d’une éthique partagée et appliquée. Que l’université s’engage dans cette démarche aux côtés des entreprises est à la fois naturel et souhaitable.

Dans une société qui a pu sacrifier certaines valeurs fondamentales sur l’autel du profit, de l’argent et de la puissance économique, la responsabilité des entreprises prônée par le Pacte mondial constitue plus que jamais un devoir. À cet égard, l’université a incontestablement un rôle à jouer. Sa mission est d’enseigner, de restaurer et de répandre ces valeurs, de sensibiliser et de former à leur respect les acteurs de demain et, enfin, d’en systématiser les applications. C’est ici que résident les objectifs du master européen Droit & éthique des affaires : proposer aux juristes de s’emparer d’une éthique des affaires raisonnée et effective et de la marquer d’une empreinte européenne. Pour la première fois, les étudiants qui choisissent de se spécialiser en droit des affaires et en droit social ont, en outre, la possibilité d’aborder les questions éthiques sous un angle juridique et d’en vérifier les applications en Finance & investissements responsables, Ressources humaines, Énergie & environnement.

 

Présentation générale du Master droit & éthique des affaires

Le Master droit & éthique des affaires est la première formation universitaire consacrée à l’éthique appliquée des affaires. Toutes les entreprises, quelque soit leur secteur d’activité, sont confrontées à la nécessité d’intégrer les considérations éthiques dans leur stratégie de recrutement et de développement. 

Il s'agit d'une formation spécialisée et conçue sur deux années qui vise une orientation progressive d’étudiants sélectionnés à l’entrée du Master 1. Il s’agit pour les étudiants d’acquérir et de consolider les connaissances en droit des affaires et en droit social en intégrant une dimension nouvelle et recherchée qu’est l’éthique des affaires. La formation est reconnue par tous les acteurs économiques comme correspondant aux besoins du marché professionnel. 
L’existence de nombreux partenariats prestigieux nationaux et internationaux est le gage de la réputation du Master.

  • La première année (Master 1) est une année de consolidation des matières fondamentales en droit des affaires et en droit social, au moyen de méthodes d’enseignement classiques. Selon l’orientation choisie, les étudiants étudient des matières indispensables à la poursuite de la formation en Master 2. Les étudiants suivent également plusieurs enseignements fondamentaux d’introduction à l’éthique des affaires et à la responsabilité sociétale des entreprises qui seront validés s’ils poursuivent leurs études en Master 2.

    Téléchargez ici le schéma de formation du Master 1

  •  

    La seconde année (Master 2) est une année de professionnalisation combinant des méthodes d’enseignement originales pour approfondir la spécialisation choisie et acquérir une solide connaissance des problématiques éthiques.

    Téléchargez ici le schéma de formation du Master 2

     

Caractéristiques du Master

  • Un parrainage 

Chaque année, le master est parrainé par une entreprise (banque d’affaires, compagnie d’assurance, groupe industriel, cabinet d’avocats). Ce parrainage offre au diplôme un ancrage supplémentaire dans le monde professionnel. Le parrain définit un travail collectif à réaliser par les étudiants, organise le voyage d’étude, et fait partager son réseau relationnel. 

  • Un travail collectif 

Le parrain de la promotion invite les étudiants à réfléchir à l’une de ses préoccupations éthiques. Pour les étudiants ce travail consiste à proposer et à défendre plusieurs solutions concrètes.

  • Un voyage d’étude 

Le voyage d’étude est l’occasion pour les étudiants d’acquérir une nouvelle expérience du terrain et se familiariser avec une pratique étrangère distincte de celle observée lors de leur stage. Il prend la forme de 24 h de séminaires et de conférences délocalisés ou plusieurs jours d’observation au sein de la filiale d’une entreprise ou d’un cabinet situés à l’étranger.

  • Des enseignements innovants et complémentaires 

Chaque séminaire associe un universitaire et un professionnel afin que les étudiants acquièrent à la fois une connaissance approfondie et une vision pratique de la matière. Tout au long de l’année, des conférences sous forme de témoignages livrés par des professionnels sont organisées. Cet échange est destiné à apporter un éclairage nouveau sur des thématiques directement liées à l’éthique des affaires. Plusieurs études de cas sont directement organisées en entreprise ou en cabinet pour faire réfléchir et confronter les étudiants à une question d’éthique.

 

Parrains des promotions 

2008-2009 : L’Oréal - Monsieur Emmanuel Lulin, Directeur d’éthique 
2009-2010 : EADS - Monsieur Pedro Santos Montoya, Chief Compliance Officer 
2010-2011 : ALSTOM - Monsieur Jean-Daniel Lainé, Senior Vice-président Ethics and Compliance

Le parrain de la promotion fait partager au Master son réseau professionnel afin de faciliter l’intervention des meilleurs experts et l’insertion professionnelle des étudiants, participe à leur sélection, organise avec eux le voyage d’étude et détermine le travail collectif qu’ils mèneront sous sa direction. A l’issue de la formation, il organise la cérémonie de remise des diplômes du Master.

 

De prestigieux établissements partenaires

De nombreux partenaires internationaux ou français sont associés aux enseignements du master :

  • Ethics & Compliance Officers Association (ECOA, USA)

L’ECOA est une association dont l’objet est de conseiller des professionnels du monde entier en matière d’éthique et de compliance. Elle regroupe aujourd’hui tous les professionnels de l’éthique des affaires qui souhaitent partager leur expérience et leur savoir-faire avec les autres membres de l’association. Le master Droit & éthique des affaires accueille chaque année des conférenciers membres de l’ECOA qui contribueront à l’évolution de l’offre de formation.

  • Institute of Business Ethics (IBE, Londres) 

L’IBE est une référence en éthique des affaires en Europe. La qualité de ses publications est particulièrement reconnue par les responsables d’éthique au sein des entreprises. Institut de conseil et de formation, son objet est d’aider les entreprises à adopter un comportement éthique. Le master Droit & éthique des affaires accueillera chaque année des conférenciers membres de l’IBE qui contribueront à l’évolution de l’offre de formation.

  • L’Essec

Chaque année des étudiants de l’Essec inscrits dans le cursus droit et ayant obtenu une licence à la faculté de droit de Cergy-Pontoise peuvent intégrer le master. Parallèlement, le master 2 Droit & éthique des affaires intègre dans son offre de formation plusieurs conférences dispensés par les enseignants de l’Essec et complémentaires de la formation juridique. À l’issue du master 2 Droit & éthique des affaires, les étudiants pourront bénéficier de l’admissibilité automatique et de l’accès à l’épreuve d’admission aux mastères spécialisés MS de l’Essec.

 

De prestigieux enseignants étrangers associés à la formation

Chaque année de nombreux experts étrangers dispensent des enseignements aux étudiants du master (2009 : Louis Wolcher, professeur à l’université de Washington à Seattle et titulaire de la chaire Fulbright ; Ronald Berenbeim, professeur à New York University, Stern School of Business ; 2010 : Sami Aldeeb, professeur à l’université de Lausanne ; Gretchen Winter, professeur à l’université Illinois Urbana-Champaign).

 

Les entreprises qui nous ont témoigné leur confiance et accueillent des étudiants du Master

Accenture, Alstom, Axa Corporate Solutions, Bolloré, Capstan, Dassault, EADS, EDF, Ethic Intelligence, France Telecom, Gras Savoye, Groupe Flo, Isoset, L’Oréal, Laboratoires Tadeka, PlaNet Finance, PSA, SFR, Thales, Total, Vallourec, Veolia.

De nombreuses entreprises du secteur banque et assurances proposent de nouvelles alternances pour la rentrée 2011.

Le Master 2 est également accessible aux étudiants titulaires d’un diplôme de Master 2 et qui souhaitent développer leurs compétences dans un domaine émergent.

 

 

Débouchés

Le Master Droit & Ethique des affaires permet aux étudiants de se spécialiser dans un domaine émergent et novateur. 

  • Les métiers classiques :

Avocat, Magistrat, Juriste d’entreprise, Juriste au sein d’organisations internationales, Juriste au sein des ONG, banques, assurances, industries.

  • Les métiers émergents :

Juriste au sein des départements de contrôle des sociétés de gestion, déontologie, environnement, éthique, conformité, développement durable, ISR, ressources humaines, RSE et auprès de cabinets de conseils.

 

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette de présentation du Master 2 Droit & Éthique des affaires !

 

Voir également la page dédiée au Master Droit & Éthique des affaires sur le site internet de l'université de Cergy-Pontoise